Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Catalogue

 

L’Ours Blanc

Association loi 1901 à but non lucratif

Bernard Giusti
28 rue du Moulin de la Pointe
75013 Paris
Tél. : 01 45 80 66 57
Courrier électronique :  assocloursblanc@yahoo.fr

Belgique

Marcel Bauwens & Piet Lincken

 

Bretagne / France Ouest

Philippe Ayraud

 

Québec

Rodrigue Gignac

 

Sud-Ouest / Midi-Pyrénées

Bruno Talavera

 

Commandes et virements bancaires
Voir ci-dessus la Page "Pour vos commandes et adhésions"

Nous contacter

 

OUVRAGES DISPONIBLES

POESIE
LA SPHYNGE - Camille Aubaude - 42 p., 12 euros

LE MESSIE EN LIESSE - Camille Aubaude - 110 p., 12 euros

CRISTAUX DE NUIT - Michel Diaz - 130 p., 12 euros
COMME UNE CORDE PRETE A ROMPRE... - Bernard Giusti - 72 p., 12 euros

ARTEMISIA - Marguerite Jargeaix - 52 p., 12 euros
DERNIERES NOUVELLES DU FOND - Pierre Meige - 78 p., 12 euros
L’EXIL TENACE - Bruno Talavera - 110 p., 13 euros

SANG PENSEE M’ECRIER - B. et Ph. Talavera - 106 p., 11 euros
SABLES - Francis Vladimir - 70 p., 10 euros
DANS L’ENVERS DU SILENCE - Leïla Zhour - 226 p., 15 euros

 

NOUVELLES
LA MORT – Collectif – 130 p., 11 euros

NOEL NOIR – Collectif - 2e éd - 200 p., 15 euros

LA PHRASE DE SA VIE - Christian Rome –  110 pages, 12 euros

SUITE POUR EURYDICE et AUTRES NOUVELLES - Françoise Rachmuhl, 150 p., 12 euros


ROMANS

FRENCH LADY COTTAGE - Maria Dugot – 90 p., 11 euros
LA DAME BLANCHE - Pierre Meige -  2e éd. - 100 p., 11 euros
L'HEURE DU POETE - Christian Rome - 192 p., 9.50 euros

ANNA HANOUM - Véronique Pornin - 370 pp., 15 euros


LITTERATURE JEUNESSE
LES TOURS D’AILIEO – 1 - Iris Giusti - heroic fantaisy, illustrations 110 p. 12 euros
HEÏMAR - Aria Elun - heroic fantaisy 266 p. 15 euros


THEATRE

FORT DE JOUX - Les derniers jours de Toussaint Louverture - Philippe Cantraine - 110 p. 12 euros

 

FEUILLETS

L'OISEAU DE FEU - Marguerite Jargeaix - 20 p., 3 euros


ETRANGE & FANTASTIQUE

VIEIL ENFER et AUTRES CERCLES - Lucien Nosloj, 130 p. 12 euros

 

DOCUMENTS
LETTRES DE CAPTIVITE - Robert et Emma Gladin 1939-1945 – correspondance - 156 p., 15 euros
MALINKA - Malinka Zanger – récit de vie, 112 p., 15 euros

PASSE RECOMPOSE - Roger Cherrier – récit de vie, 140 p., 15 euros

LOISIRS & DECOUVERTE
GOURMANDISES EN REGION MIDI-PYRENEES Collectif LEP Toulouse gastronomie, couleur 150 p., 25 euros

MANUEL HISTORIQUE, POETIQUE ET FEERIQUE DES HAUTS-DE-SEINE - Pierre Meige, 160 p., 15 euros

LES FANTÖMES DE PARIS - Pierre Meige, 200 p., 15 euros

 

 

 

REEDITIONS PREVUES
POESIE
CONTE D’UNE REDEMPTION - Abdelghani Boudaakkar - 2e éd.
LES AILES - Bernard Giusti 3e éd.
LEGENDES INTERIEURES, L’AMANTE - Leïla Zhour - 2e éd.
METAMORPHOSE - Marie-Agnès Roch 3e éd.
LITTERATURE
LA MORT D’HERCULE - Jean Maffioletti – roman - 2e éd.

IONA - Jean Maffioletti – nouvelles

LES POETES DU ROCK - Pierre Meige - biographies, photos originales - 2e éd.



En achetant les ouvrages des Editions de L’Ours Blanc ou en souscrivant à ses éditions à venir, vous aidez notre association à réaliser son principal objectif : permettre à ceux qui n’ont pas ou peu de moyens de s’exprimer et se faire connaître.


 

19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 16:08

Les éditions Cénomane

sont heureuses de vous annoncer la prochaine parution, en mai 2017, de l'ouvrage

 

UN NAVIRE DE PAPIER

 

photographies de Laurent Dubois,

textes de Michel Diaz

préface de Bernard Giusti

 

 

"Chaque entreprise se construit un monde unique et singulier.

Arjowiggins ne fait pas exception. À Bessé-sur-Braye, cette

imposante usine de fabrication de papier se pare elle aussi

d’une couleur qui lui est propre, née de l’indéfinissable alchimie

créée par la configuration des lieux, la nature de l’activité et le

travail des femmes et des hommes qui maintiennent le cap de

ce Navire de papier.

Dans ce livre, Laurent Dubois et Michel Diaz tentent de restituer

ce qui émane du gigantisme des machines, réglées au micron

pour produire à très grande vitesse la blancheur diaphane

du papier, de témoigner de la présence fantomatique des

corps au travail, de traduire le bruit, la poussière, la chaleur,

l'humidité…

Dans cette confrontation se révèlent non seulement le portrait

d’un processus industriel, mais aussi une réalité qui ouvre sur

un imaginaire du travail paradoxal et poétique, et sur nos

questionnements les plus intimes." (4ème de couverture)

 

 

"[...] Mais, vu de l'extérieur, et en se faisant ignorant de toute fonctionnalité des lieux, ce monde mécanique, assemblage insensé de cylindres d'acier, de tapis déroulants, de poutrelles, de câbles, de tuyaux, de ce qui malaxe et écrase, découpe, enroule, bat son rythme effréné de cœur sans état d'âme, ce monde, pense-t-on, n'est pas bien éloigné de ce qui peut nourrir l'imagination onirique, laquelle, dans la légitimité de sa démarche, pourrait revendiquer de résider dans telles connexions secrètes entre mécanismes du rêve et mécanique industrielle, entre outils fonctionnels (dont les arcanes nous échappent) et machinerie propre à l'activité du rêveur.

Et c'est alors, autorisant de telles connexions entre les éléments de la réalité concrète et les images et les mots, cette langue que s'est forgée le rêveur éveillé (qu'il soit photographe ou poète) que peut naître, de toutes choses, ce qu'on appelle "poésie". " (Extrait du texte)

 

 

Un navire de papier

Éditions Cénomane - Le Mans

80 pages, format 21 x 26 cm, à la française.

Photographies de Laurent Dubois, textes de Michel Diaz.

Préface de Bernard Giusti.

Impression en bichromie sur papier cocoon silk 170 g des papeteries

Arjowiggins. Façonnage en dos carré collé avec couture et couverture à grands

rabats, sur papier Cocoon silk 250 g des papeteries Arjowiggins.

Prix public à parution : 25 euros TTC.

ISBN 978-2-916329-71-0

 

BON DE COMMANDE
à retourner à Laurent Dubois - La Jutière 72150 Courdemanche
NOM : ………………………………………………… PRÉNOM ……………………………………
ADRESSE : …………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………
Adresse électronique : ……………………………………@……………………………………………

commande …… exemplaire(s) de Un navire de papier, au prix de lancement (valable jusqu'à parution)
de 20 euros l'exemplaire + 3 euros l'exemplaire de participation aux frais de port et emballage.
Ci-joint mon règlement d’un montant de ………euros, par chèque libellé à l’ordre de Laurent Dubois.
Date : Signature :

 

Repost 0
Published by Ours Blanc - dans Nos Ursidés publient
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 10:56
Notre ursidée Sarah Mostrel
sera ravie de vous accueillir ce week-end
au Salon du livre de Paris Porte de Versailles
 
 
- sur le stand H68 avec les éditions Tredaniel 
avec "Un amour sous emprise"
où elle sera en signature 
le dimanche 26 mars de 17h à 19h.
 
- sur le stand P 68
des éditions Unicité avec "Célébration" 
tout le week-end.
 
 
Repost 0
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 19:23
COMILÉDIE de Jacques Cauda
COMILÉDIE de Jacques Cauda
COMILÉDIE de Jacques Cauda

Jacques Cauda, « Comilédie », Tinbad Roman, 2017, 172 p ., 20 e., Paris.

Repost 0
Published by Ours Blanc - dans Nos Ursidés publient
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 15:32

Rencontrez notre ursidée Sarah Mostrel

le mercredi 25 janvier, de 18h30 à 21h, à l'occasion de la signature de "CÉLÉBRATION" en présence de l'éditeur (éd. Unicité), dans le prestigieux espace Christiane Peugeot, 62 av de la Grande Armée, Paris 17e.

Une petite collation sera  offerte. 

Entrée libre. 

Sarah Mostrel le 25 janvier
Sarah Mostrel le 25 janvier
Repost 0
Published by Ours Blanc - dans Nos Ursidés publient
commenter cet article
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 10:55
François Braud dit des choses sympas sur le recueil de notre ursidé Philippe Ayraud, Nos disparus, dans la revue L'Emancipation.
L'occasion aussi de vous conseiller son blog : on y trouve des critiques et des notes sur le roman noir, par cette encyclopédie vivante du genre, et aussi ses propres écrits :
 
 
Un article sur Nos Disparus de notre ursidé Philippe Ayraud
Repost 0
Published by Ours Blanc - dans Nos Ursidés publient
commenter cet article
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 14:09

fêlure

de

Michel Diaz

 

— poésie —

 

 

Ces proses poétiques, rédigées sous forme de journal, sont aussi un récit. Celui d’un narrateur qui descend une à une les marches de l’hiver pour entrer dans ce qui sera son ultime silence.
Confronté à ce qu’il appelle sa « douleur d’être », il explore ses zones d’ombre, interroge ses points de fracture et consulte ses souvenirs, mais demeure pourtant attentif aux premières neiges, aux lueurs du jour qui se lève et au mystère de la nuit qui tombe.
Vivre est une expérience qui nous convoque à jouer notre rôle sur la scène du monde, une scène d’avance brûlée par le soleil noir de la tragédie. Car toujours, à la fin, retombe le rideau.
Pourtant, écrit le narrateur, « Même dans le silence, le rythme continue à battre. Celui de l’univers et celui, sourd, du temps. » Et, plus loin : « Pour se sentir vivant, il faudrait convoquer ce miracle : être là, sans paroles, pas trop avant de soi et pas trop arrière non plus, mais juste en équilibre sur la ligne de crête du souffle, accordé au balancement des secondes, au rythme de leur pouls. Libre de toute attente et de toute désespérance. »
Mais cela est encore une autre manière de considérer ce que Cesare Pavese appelait justement « le métier de vivre ».

 

 

* * *

 

Vous pouvez dès à présent commander ce livre avec une remise de 10%

 

en nous adressant le bulletin de souscription

accompagné de votre règlement

 

Votre chèque sera encaissé à l'envoi de votre commande

 

(Sortie prévue le 30/11/2016)

 

Musimot

Lieu-dit Veneyres

43370 Cussac sur Loire

Repost 0
Published by Ours Blanc - dans Nos Ursidés publient
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 05:47

La Galerie Cravantaise

Vous invite au vernissage

précédé d'une lecture par

notre ursidé Michel Diaz

de l'ouvrage

Né de la déchirure

(éditions Cénomane)

 

Le 2 juillet à partir de 18 H

 

Venez nombreux. amateurs , collectionneurs, ou simplement envie de découvrir.

Vous y trouverez de nouveaux artistes et les artistes permanents avec de nouvelles œuvres.

Lecture de notre ursidé Michel Diaz le 2 juillet 2016
Repost 0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 11:25

Notre ursidée Danièle Gasiglia-Laster

sera vendredi 10 juin au stand des Editions Alexandrines,

Marché de la Poésie, Place Saint-Sulpice,

pour y signer cette année encore mon “Paris de Prévert”.

De 14h à 16h.

 

Repost 0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 03:38

"Je serai en rencontre / dédicace pour

Nos disparus

(cliquez sur le titre)

à :

Médiathèque de Sainte Luce sur Loire samedi 21 mai, de 11h à 12h30

Festival Curiosus, dont je suis co-organisateur"

Repost 0
Published by Ours Blanc - dans Nos Ursidés publient
commenter cet article
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 08:01

Nos disparus suivi de Mille couleurs

de notre ursidé Philippe Ayraud

Photographies couleur : Luc Vidal

Editions du Petit Véhicule / catégorie beaux livres / Tirage limité

 

Il ne sera pas disponible en librairie,

Commandes : 20 euros auprès de L'Ours Blanc qui transmettra à l'auteur

ou 22 euros par correspondance auprès du Petit Véhicule

Un nouveau recueil de notre ursidé Philippe Ayraud

FLORILEGE

 

C’est un piano qui joue Chopin

Un accordéon dans l’hiver

Modiano qui écrit sans fin

La même ode à Dora Bruder

Nos disparus

C’est cent ans de solitude

Qui tiennent tout entier dans une heure

C’est la jachère des habitudes

Dans les mortes saisons du cœur

Nos disparus

 

(Extrait du poème Nos disparus)

 

Le chagrin c’est un proxénète

Qui te pose là sur un trottoir

Et qui compte le soir sa recette

En dividendes du désespoir

 

(Extrait du poème Le chagrin)

 

Ecrire avec le fil acéré du couteau

Ecrire sur le fil barbelé des ghettos

Ecrire sur le temps qui s’est levé trop tôt

Ecrire sur l’attente qui martèle le tempo

 

(Extrait du poème Ecrire)

 

Comment me mesurer  à toi

Moi qui professe ni Dieu ni mètre

 

(Extrait du poème Comment)

 

J’aime bien la nature de mes tourments

Et cette blessure qui m’attend au tournant

J’aime bien cette pierre qui roule et ses rebonds

Le verre de vin qui soule Mon Dieu qu’il était bon

 

(Extrait du poème Ticket gratuit)

 

Dis-donc l’Histoire à quoi tu joues

A mettre en joue ta propre histoire

De mille couleurs se fardent tes joues

Quand le sang coule de ta mémoire

 

(Extrait du poème Mille couleurs de l’Histoire)

Repost 0
Published by Ours Blanc - dans Nos Ursidés publient
commenter cet article