Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association  l'Ours Blanc

L'Ours Blanc est une association à but non lucratif de type "loi 1901", qui a pour objectif de regrouper 
des créateurs, artistes ou intellectuels d'expressions diverses, afin de faciliter la réalisation d'œuvres communes ou individuelles. L'Ours Blanc, 28 rue du Moulin de la Pointe, 75013 Paris

Claude Chanaud le mercredi 3 mars

Publié le 23 Février 2010 par Claude Chanaud in Association l'Ours Blanc

mercredi 3 mars à 14 h 30

 

dans le cadre de ses Dialogues littéraires, Chantal Portillo reçoit

 

notre ursidé Claude Chanaud

notemment pour son dernier ouvrage

Chroniques gaillardes de Bourg-en-Brenne

(éd. Le bruit des autres)


Paris, Mairie du XXe arrondissement, salle du conseil

(entrée libre, métro Gambetta)



« Si Claude Chanaud avait trois pères spirituels, ce serait Marcel Aymé, Antoine Blondin et Jean Carmet, trois vilains petits canards qui auront toujours fait la nique aux donneurs de leçons, qu’ils soient laïques ou encuretonnés. » Pascal Hérault


« La première fois que j’ai lu une nouvelle de Claude Chanaud, j’ai senti un frémissement dans les zygomatiques, et un titillement dans les centres cérébraux. Et je me suis dit : Je ne connais pas ce type-là, mais il ne peut être que foncièrement bon.

Claude Chanaud embellit la vie des hommes de tous les jours, il porte les événements les plus ordinaires au niveau d’une mythologie. Ses petits gestes anodins sont des Travaux d’Hercule ! » Rolland Hénault


« Avec sa verve et sa truculence, ses paillardises et ses finesses par en dessous, saint Claude Chanaud remet les pendules à l’heure de la joie de vivre. » Bernard Giusti


« Restez longtemps en vie pour continuer à écrire, vous enchantez. » Jean Guénot


« Claude Chanaud fait la démonstration que la littérature peut être aussi jubilatoire. » Michel-René Bazin


« Claude Chanaud nous donne à voir quelques scènes d'une comédie humaine qui nous est plus étrange qu'étrangère. Et cela, dans le sillage littéraire du Marcel Aymé des champs, de l’Alexandre Vialatte des villages et de l’Antoine Blondin des villes. On l’a compris, ces petits textes sont truculents et délicieux, avec une pointe d’émotion qui pique les yeux. On ne saurait donc trop vous conseiller de vous embarquer pour cette expédition aux confins de nos rêveries et de nos réalités. » Jean-François Josselin


Pour en savoir plus cliquez sur

Claude Chanaud <http://www.lebruitdesautres.com/bruitdesautres/index.php?sp=livAut&auteur_id=910>

 


06 10 11 01 24

www.lebruitdesautres.com <http://www.lebruitdesautres.com>

Commenter cet article