Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association  l'Ours Blanc

L'Ours Blanc est une association à but non lucratif de type "loi 1901", qui a pour objectif de regrouper 
des créateurs, artistes ou intellectuels d'expressions diverses, afin de faciliter la réalisation d'œuvres communes ou individuelles. L'Ours Blanc, 28 rue du Moulin de la Pointe, 75013 Paris

"Aimer la vie, c'est comme aimer une soif jamais tout à fait étanchée." par notre ursidé François Lebert

Publié le 30 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

"Aimer la vie, c'est comme aimer une soif jamais tout à fait étanchée." par notre ursidé François Lebert

François Lebert - Cov 45 "Aimer la vie, c'est comme aimer une soif jamais tout à fait étanchée." Nicolas Grimaldi Coronavirus plus 45 Jeudi 30 avril 2020 Coucou les gens ! Je suis vachement heureux de vous retrouver, je n'ai pas le moral, alors je sais...

Lire la suite

« Jamais la conscience d'un moment n'en n'épuise la complexité. » par notre ursidé François Lebert

Publié le 29 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

 « Jamais la conscience d'un moment n'en n'épuise la complexité. » par notre ursidé François Lebert

François Lebert - Le joyeux blaireau "Il y a tant de gens, en particulier parmi nos amis, qui pensent que les mots ne sont rien. Bien au contraire, ne croyez-vous pas qu'il est aussi intéressant et aussi difficile de bien dire une chose que de la peindre...

Lire la suite

Théâtre : Fort de Joux - Les derniers jours de Toussaint Louverture

Publié le 28 Avril 2020 par Ours Blanc dans Théâtre, Le catalogue de l'Ours Blanc

Théâtre : Fort de Joux - Les derniers jours de Toussaint Louverture

PRÉAMBULE L’action du drame se passe au fort de Joux, prison d’Etat française près de Pontarlier, dans le Doubs. Bâti au Xe siècle, transformé par Vauban en 1690, ce fort vit séjourner dans ses murs maint prisonnier célèbre. Captif d’un Napoléon restaurateur...

Lire la suite

« On arrête tout, on réfléchit, et c'est pas triste ! » par notre ursidé François Lebert

Publié le 28 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

 « On arrête tout, on réfléchit, et c'est pas triste ! » par notre ursidé François Lebert

François Lebert - Cov 43 "Orgie de silence et de propreté où celui qui aurait quelque chose à dire préfère se taire plutôt que d'utiliser leur formulaire d'autorisation de délirer..." Hubert-Félix Thiéfaine Coronavirus plus 43 Mardi 28 avril 2020 D'abord,...

Lire la suite

"La poésie ouvre des portes, mais elle n'assène pas de certitudes" par François Lebert

Publié le 27 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

"La poésie ouvre des portes, mais elle n'assène pas de certitudes" par François Lebert

"Nous creusons en nous comme une taupe, et nous sortons de notre sable souterrain le poil tout moisi et velouté, tendant nos pauvres petites pattes rouges en l'air pour implorer une douce pitié." Kafka à Max Brod en 1904 Coronavirus plus 42 Lundi 27 avril...

Lire la suite

Dans l'Envers du Silence de Leïla Zhour

Publié le 26 Avril 2020 par GK dans Poésie, Le catalogue de l'Ours Blanc

Dans l'Envers du Silence de Leïla Zhour

DANS L'ENVERS DU SILENCE de Leïla Zhour Après « Légendes intérieures », Leïla Zhour nous offre à nouveau un recueil de poésie exceptionnel… Ma maison est un nid de pierres Ma maison est un nid de pierres Les angles, les coins, les roches ont une froide...

Lire la suite

"Cette protection de tous sur chacun s'appelle Fraternité." par notre ursidé François Lebert

Publié le 26 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

"Cette protection de tous sur chacun  s'appelle Fraternité." par notre ursidé François Lebert

François Lebert - Liberté "Au point de vue politique, il n'y a qu'un seul principe de souveraineté de l'homme sur lui-même. Cette souveraineté de moi sur moi s'appelle Liberté. Chaque souveraineté concède une certaine quantité d'elle-même pour former...

Lire la suite

"Vivre dignement dans l'incertain..." par notre ursidé François Lebert

Publié le 25 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

"Vivre dignement dans l'incertain..." par notre ursidé François Lebert

François Lebert - Cov 40 "Vivre dignement dans l'incertain..." Jacques Chardonne Coronavirus plus 40 Samedi 25 avril 2020 « Lorsque la passion de la liberté s'est réveillée en l'individu, alors l'individu se choisit lui-même et lutte pour cette possession...

Lire la suite

"L'homme est capable de tout, même du bien." par notre ursidé François Lebert

Publié le 24 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

"L'homme est capable de tout, même du bien." par notre ursidé François Lebert

François Lebert - Cov 39 "Pour faire une prairie, prenez un trèfle et une seule abeille. Un seul trèfle et une abeille, Et la rêverie. La rêverie seule suffira si on manque d'abeilles." Emily Dickinson Coronavirus plus 39 Vendredi 24 avril 2020 « Rien...

Lire la suite

"J'écris pour résister à l'imposture." par notre ursidé François Lebert

Publié le 23 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

"J'écris pour résister à l'imposture." par notre ursidé François Lebert

François Lebert - "Cov 38" "On est libre que si l'on ne veut rien, alors pourquoi veux-t-on être libre ?" Élias Canetti Coronavirus plus 38 Sixième semaine de confinement Jeudi 23 avril 2020 « J'écris pour résister à l'imposture. J'écris parce que j'ai...

Lire la suite

« Tout ce que j'ai me vient de l'enfance. » de notre ursidé François Lebert

Publié le 22 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

« Tout ce que j'ai me vient de l'enfance. » de notre ursidé François Lebert

François Lebert - "Cov 37" "Ne respirez pas sans avoir, au préalable, fait bouillir votre air." Eric Satie Coronavirus plus 37 Mercredi 22 avril 2020 « Tout ce que j'ai me vient de l'enfance. » Cocteau En France il y a quatre départements où le virus...

Lire la suite

"Ne plus t’aimer" de notre ursidée Laure Delaunay

Publié le 21 Avril 2020 par Ours Blanc dans Textes libres

"Ne plus t’aimer" de notre ursidée Laure Delaunay

Ne plus t’aimer, c’est comme quitter la joie du rose. C’est aussi pouvoir retrouver le seul Dieu qui compte, celui que j’enferme à triple tour dans mes rêves, celui qui ne parle pas, n’est que lumière d’enfance. Ne plus t’aimer, c’est rentrer chez moi,...

Lire la suite
1 2 3 4 > >>