Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association  l'Ours Blanc

L'Ours Blanc est une association à but non lucratif de type "loi 1901", qui a pour objectif de regrouper 
des créateurs, artistes ou intellectuels d'expressions diverses, afin de faciliter la réalisation d'œuvres communes ou individuelles. L'Ours Blanc, 28 rue du Moulin de la Pointe, 75013 Paris

"Flash back 2021" par notre ursidé François Lebert

Publié le 2 Mars 2022 par Ours Blanc in Textes libres poésie

"Flash back 2021" par notre ursidé François Lebert

Flash back 2021

 

« Toute l'activité poétique

se voue à concilier, ou du moins à rapprocher

la limite et l'illimité, le clair et l'obscur,

le souffle et le forme.

C'est pourquoi le poème nous ramène à notre centre,

à notre souci central, à une question métaphysique. »

Philippe Jaccottet en 1960

 

21 avril 2021

 

de la vie encore

derrière mon visage pâle

 

oui je suis malade

et ce n'est pas une blague !

 

je respire encore par le nez

un jour je devrai m'en aller

jusqu'ici tout va bien...

 

mon amour pour elle

la vie saura me dire

sur quel pied je dois danser...

 

22 avril 2021

 

le jeudi y'a pas d'école

pourtant aujourd'hui j'ai tout appris

j'ai appris à ne plus faire le malin

ou alors avec un trou de balle en moins

et un foie mal en point...

 

je suis partagé

entre apitoiement sur moi-même

ô mon pauvre vieux garçon !

et le rire du fou

quand il se prend une porte

dans la gueule.

J'espère juste que ce n'est pas celle

d'une chambre froide.

 

23 avril 2021

 

j'essaie de m'habituer

à ce je ne sais quoi

auquel on ne s'habitue jamais

 

avoir envie de vivre

c'est prendre le risque

de ne plus exister

 

c'est arrivé simplement

et maintenant c'est là :

plus jamais ma vie ne sera la même

j'espère simplement qu'elle continuera

de m'appartenir en propre...

 

tout peut arriver

être, cette fuite en avant

on est ce que l'on est

juste une trace de fuite...

 

24 avril 2021

 

ce n'est un secret pour personne

j'ai toujours eu un trop grand besoin

d'affection, de tendresse, du coup,

j'ai des difficultés à en donner...

 

comment pourrais-je bien t'apprivoiser

toi ma douleur la plus intime,

toi ma plus vieille blessure ?

 

pour un homme

qui a toujours voulu péter plus haut que son cul

ça fait mal, un cancer du rectum !

 

25 avril 2021

 

Au fond de son tunnel

un train de nuit

n'a pas froid aux yeux

l'air qu'il déplace

se frotte contre la pierre

jusqu'à la fin de l'obscurité.

Chaque jour un ours

traverse votre jardin

pour aller rejoindre sa bien-aimée

au fond de sa grotte.

On entend parfois leurs ronflements

entre le bruit des voitures

et le grésillement de l'air conditionné

 

26 avril 2021

 

ah oui pour moi

qui voulait devenir

un grand homme

c'est un peu raté :

vous savez de quoi

est mort le poète François Lebert ?

d'un cancer du croupion !

 

27 avril 2021

 

comme un clown en train de faire son dernier tour de piste

je jongle avec mes mots et mes idées...

 

allongé comme un roi

sur mon lit sans peine et sans douleur

je regarde le soleil par la fenêtre

j'ai cette si douce sensation

d'être vivant pour toujours !

 

7 mai 2021

 

du jour au lendemain

je suis toujours vivant

 

tant que la beauté frappe encore mon esprit

le rêve est toujours une réalité

 

1er mai 2021

 

solitude océan

dans lequel je me baigne

pour rester frais comme un gardon

 

comprenne qui pourra !

 

5 mai 2021

 

marcher...

marcher au bord de l'eau

entre les arbres et le vent

marcher sur l'herbe

au fond de la campagne

partir..

partir puis revenir

après avoir vu le reflet

des nuages sur l'eau

et ce grand oiseau blanc là-bas,

qui prend son envol...

 

une petite brise

un petit chemin

un petit ruisseau

un petit parterre de fleurs

la juste mesure d'un grand bonheur !

 

7 mai 2021

 

je m'appelle envie de vivre

je m'appelle envie d'être heureux

je m'appelle envie d'être humain

je m'appelle envie d'être ami

avec tous ceux qui ont envie d'être humain

 

je m'appelle François Lebert !

 

8 mai 2021

 

respirer

entendre

regarder

vivre l'instant

 

goûter

admirer

partager

chaque heure

chaque minute

chaque seconde

 

chanter

rêver

raconter

dessiner

avant que tout ne s'arrête !

 

11 mai 2021

 

que la lumière de l'amour universel

nous dépouille tous un à un

de notre inhumanité :

voilà ma dernière prière !

 

François Lebert

gardien de nuit(s)

 

« Ainsi, ma vie,

si près de s'achever, se découvrirait-elle enfin

comme une apparence de sens,

aussi fragile mais aussi tenace

que tous ces signes dont j'aurais été le cueilleur,

le « recueilleur », et le trop maladroit interprète ? »

Philippe Jaccottet /La clarté Notre-Dame

Commenter cet article