Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Association  l'Ours Blanc

L'Ours Blanc est une association à but non lucratif de type "loi 1901", qui a pour objectif de regrouper 
des créateurs, artistes ou intellectuels d'expressions diverses, afin de faciliter la réalisation d'œuvres communes ou individuelles. L'Ours Blanc, 28 rue du Moulin de la Pointe, 75013 Paris

"Coronavirus plus 20" de notre ursidé François Lebert

Publié le 5 Avril 2020 par Ours Blanc in Textes libres

François Lebert - "Cov 20"

François Lebert - "Cov 20"

"Une grande nuit s'étend sur le monde,

dans son obscurité propice se fait entendre

la parole murmurante du roman qui nous rappelle

au rien et nous retient à la vie.

Il n'y a pas à triompher du néant,

il n'y a même pas à se guérir de lui,

il y a juste à en soutenir l'épreuve."

Philippe Forest

 

 

Coronavirus plus 20

 

Dimanche 5 avril 2020

 

« Cluster », vous avez déjà tous entendus ce mot dans les médias ces derniers jours,

ça veut dire simplement « foyer d'épidémie », mais sans doute que pour masquer leurs faiblesses

et leurs incapacités notoires à traiter correctement l'épidémie de coronavirus, ce problème majeur,

nos élites technocratiques et leurs serviteurs ont préféré utiliser un mot anglais, ça fait plus chic,

ça impressionne le bon peuple !!!

 

La terre reprend vie, le soleil est vif, les oiseaux chantent...

Je ne suis pas malade, mais pourtant il me faut être « patient » !

 

Une aiguille et du fil, un crayon pour relier des mots avec des idées.

Réunir la fragilité d'un homme avec son désir fou de s'unir à l'universel.

Rêve de poésie : prendre un trait de lumière pour caresser l'envers de l'endroit...

à quoi servent les images, sinon à inventer ce qui nous est interdit aujourd'hui :

la liberté ?

 

« Écrire est ma façon d'appartenir à ce monde.

Je ne connais pas d'autres façons de comprendre ceux qui m'entourent

et ceux qui me sont inconnus, de comprendre ce que je ne sais pas de moi-même.

C'est une façon d'être en vie davantage, dans ce monde qui tente si fort de nous diminuer, de nous restreindre, de nous effrayer. »

David Grossman

 

Nostalgie blanche.

Ce n'est pas si vieux que cela... Son et lumière sur un paysage hivernal.

Il était une fois la neige... Même si ce n'est pas le cas, regarde la neige tomber !

Accroche-toi à tes souvenirs, rappelle-toi la légèreté des flocons,

leur forme parfaite, leur texture si douce sur la peau de ta joue,

leurs caresses fondantes sur le bout de ta langue... Marcher dans la neige,

l'entendre craquer sous tes pas. Souviens-toi de ton visage fouetté par le vent d'hiver,

des arbres aux branches ployées, des couleurs devenues un peu mates,

du ciel gris, du froid vif, des bruits assourdis par cette matière épaisse,

et ce paysage entièrement revêtu de son épais manteau blanc...

La neige, selon les Indiens d'Amérique, c'est une couverture que la nature

aime étendre sur la noirceur des hommes, il faut bien hélas le constater,

ces dernières années la nature est tellement fatiguée, usée, épuisée,

qu'elle n'a même plus la force de l'étendre, son magnifique tapis de neige,

sur notre monde si infernal...

 

« Alors quoi de neuf, doc ?

À part les vacances de Pâques, pas grand-chose ! 

J'espère qu'il va en prendre un peu, des vacances,

ce virus tueur, implacable et méthodique !

À ce propos, Bruxelles, toujours dans les choux ? »

 

François Lebert

Allumé de l'intérieur !

Commenter cet article